samedi 25 août 2007

Les hommes planent-ils, Maman ?

L’importance d’un être humain est, inversement, bien moins grande que la portance du moindre avion, même s’il souffle fort !

7 commentaires:

Frenchmat a dit…

Mais il convient de ne pas s'appesantir là-dessus ; la lourdeur est humaine :-)

LinaLoca a dit…

Mais si le coefficient de flottaison mamaire est supérieur à la portance de l'avion qu'est ce qu'on fait?

Didier Goux a dit…

Bon, ben, moi, je vais aller me faire un Big chez TarmacDonald...

CC a dit…

Coucou
J'ai reçu tu sais quoi !!! Merci !!! C'est trop chou ! J'ai maintenant un chat qui ressemble étrangement au BlueG chez moi ! Me reste plus qu'à lui fabriquer un chapeau en citron vert !!!
Bisous et encore merci !
CC

Blue a dit…

French > j'sais bien que tu dis ça pour moi ! Mais j'ferai comme ci de rien était !

Lina > D'après ce que j'ai lu dans de très sèrieuses revues scientifiques, dans ce cas précis, on tire à pile ou face pour savoir qui l'emporte :)

Didier > c'est une blague aéroportée ?

CC > Meuh de rien, de rien, c'est ça la classe d'être la grande chasseuse de chats ! :)

Dyns a dit…

Ca parle de math hein c'est ça, hein ?! J'ai tout juste hein Blueg hein, hein?

Blue a dit…

Dyns,

je n'ose te l'avouer...

En fait, c'est pas des maths...
C'est l'explication d'une règle élémentaire du jeu de Dame...

Si, si...

Ou alors...

C'est moi qui me trompe, et ça ne serait pas tout à fait la première fois ! L'histoire ayant tendance à se répéter, j'en conclue que le trouble reste entier !