vendredi 10 août 2007

Entretien avec mon éditeur

- Je me suis penché sur ton manuscrit…
- Ah…
- …
- Et ?
- Me suis fait mal au dos !

7 commentaires:

LinaLoca a dit…

Tant que ses avis ne divergent pas (parce que soyons sérieux, c'est beaucoup trop .... je sais c'est pas de moi ;-)) il est toujours intéressant que le doute l'habite


....c'est bon j'y vais j'y vais, pas la peine de m'pousser....

Gin a dit…

Ah les editeurs ils feraient bien d'aller se coucher! "Dors sale imbecile, retourne chez toi, vers Tèbres"
Pendant que l'autre travaille, l'un bats l'gi; c'est dégueulasse!!

...linaloca...attends j'arrive...

Blue a dit…

Ah ben vala !!

Tout le monde s'en va !!!

Eh !!!

Mais me laissez pas tout seul !!!


PS : à peine arrivé Gin repart... mon blog a un succès fou !! :D (c'est une façon de dire bienvenu :) sisi !)

Strangedays a dit…

Se pencher sur un manuscrit : l'essentiel déjà, c'est de ne pas avoir le vertige...(Ou de VRAIMENT l'avoir, genre Joyce.) Quant à la rentrée littéraire qui s'annonce, avec un nombre de romans sans précédent, là par contre...

Gin a dit…

Oui mais il reviendra car il est tonic... et Pak sweep's (il est ou le h?)

(ouais je sais mais ya des moments je devrais pas...)

PS: pendant que l'autre écrit des betises, l'un bat go...
(Je devais la faire,Je devais la faire,Je devais la faire,Je devais la faire.;;nan je m'énerve pas!!!)

s a dit…

Bien fait.

Blue a dit…

Bonjour à tous !

Je vois que vous avez entendu mon cri solitaire et désespéré ! c'est zentil de me soutenir :)

Strangedays > il faut des écrits profonds pour qu'ils provoquent le vertige ! ou le vide aussi remarque, ça fonctionne... hou... faut que je m'assoie ! apportez-moi à boire !! (un cognac si possible :p)

Gin tonic > Je vous ai préparé un valium ! Nan parce que tout ces aller-retours ajoutés aux maux de dos qui dénotent et le type qui crie... je vacille... Apportez-moi à b... (oui, je me répète un peu...)

s< > Cher S< (j'su pas mécontent de pas le dire à voix haute !) Je sens poindre dans votre commentaire un soupçon à peine dissimulé de bienfaisance... c'est tout à votre honneur ! Faut dire que moi aussi je trouve mon manuscrit bien fait, ce qui n'est, et c'est étrange, plus le cas de mon éditeur... D'après lui, un manuscrit s'écrit avant de se présenter, je pensais, tout comme vous, que l'essentiel était qu'il fut bien fait.

Il faut croire qu'il existe un discours faux C. entre l'éditeur et l'écrivain (même en herbe)

Je bois donc au prompt rétablissement de l'éditeur et à votre santé à tous (et à la mienne aussi) !