lundi 16 juin 2008

Palissade

Triste, triste, triste et tout blanc, papa est dans la chambre, il veut pas que je reste avec lui, il dit : "Va jouer dehors, laisse-moi tranquille." Mais moi je voulais juste rester un peu avec lui. J'aime pas quand il reste comme ça dans la chambre, il ferme tous les volets, alors moi je fais attention à pas pleurer, je veux pas qu'il soit triste encore plus.

Alors moi, je vais dans le jardin, la dame que j'aime pas trop, elle dit que j'ai de la chance d'avoir un jardin, que tous les enfants ont pas de jardin, je m'en fiche, moi, de ça. Alors moi, je joue au foot, y'a deux arbres, c'est les buts, et moi je tire des coups-francs comme Zidane, il est fort Zidane. Alors moi, je tape de toutes mes forces, et des fois le ballon va très haut. Si haut qu'il passe la palissade qu'est au fond du jardin, et là, mon ballon il est chez le voisin et j'ose pas y aller. Alors souvent, comme je sais pas quoi faire, je m'assois dans l'herbe et j'attends en regardant la palissade, parce que des fois le voisin, même qu'il est vieux, ben il le renvoie le ballon. Des fois, mon papa il me voit comme ça, alors ça le fait rigoler, il dit qu'il se moque pas, mais j'aime pas trop quand même. Papa, il dit : "Cette palissade c'est ton mur de Berlin." Mais je comprends pas trop ce que ça veut dire.

5 commentaires:

Ellie a dit…

Me dis pas que quand t'étais petit y'avait déjà Zidane, alors que moi, je me rappelle surtout Baptiston et Platini ...

canicule a dit…

blueg, pour Ellie tu devrais noter "roman"
je titrais ta note, "dure limite" un roman de Blueg
;-)

Blue a dit…

Ellie > Nan, il était pas encore de la partie, je te rassure ! moi petit, j'étais fan de Ronald Koeman ! Pi d'abord, y'avait de palissade au fond de mon jardin !

Canicule > 'dure limite' c'est un peu téléphoné nan ? hihihi hohoho !


Griffouilles :)

TheCélinette a dit…

La tristesse des enfants est parfois un mur épais pour les adultes ...

Blue a dit…

c'est juste et joliment dit. (ça fout l'cafard aussi un peu !)