mardi 25 septembre 2007

De la difficulté d'avoir un élève perturbateur et dyslexique en classe...

- C'est la dernière fois que ça se passe comme ça, voyez-vous ?
- Alors on se dit "tu" ?




... Moi je trouve qu'après une longue journée de travail, je suis pas si mauvais que ça !

1 commentaire:

Ellie a dit…

De l'intérêt d'être légèrement dur d'oreille, pour un enseignant.